LA MANUFACTURE DES TABACS DE STRASBOURG et les patrimoines du tabac en Alsace

tabac1

Le territoire alsacien s’impose, depuis le XVIIe siècle, comme une terre de tabac. Cette longue histoire agricole et industrielle imprègne l’identité de la province et nous lègue un remarquable patrimoine bâti de séchoirs, de magasins des tabacs en feuilles et de centres de fermentation qui participent de ’identité du territoire. Elément emblématique de cet héritage, le site de la Manufacture des Tabacs de Strasbourg se trouve aujourd’hui à un tournant de son histoire.
Au terme d’un ambitieux programme de reconversion, il va accueillir de nouvelles fonctions. L’ensemble que l’on connaît aujourd’hui, mis en service en 1852, succède à une première manufacture impériale puis royale, installée dès 1811 dans l’ancien couvent Saint-Étienne. Pendant la période du Reichsland, l’établissement devient la Kaiserliche Tabaksmanufaktur, puis réintègre le monopole français des tabacs à partir de 1918. Comme unité de production, elle appartient à une organisation nationale de l’industrie des tabacs dans laquelle l’Alsace joue un rôle de premier plan.
Cet ouvrage entend retracer cette riche histoire et restituer la dimension patrimoniale et novatrice de la Manufacture des Tabacs de Strasbourg qui contribue aujourd’hui à sa mutation et à son ouverture sur la ville.

Clef du patrimoine Grand Est, Editions Lieux-Dits
Novembre 2017
128 pages
ISBN : 9782362191534