Vous êtes ici : Accueil > Etudes> La Neustadt de Strasbourg

La Neustadt de Strasbourg

Qu’est-ce que c’est que la Neustadt ?

L’aire d’étude de la Neustadt de Strasbourg est composée des deux extensions conçues entre 1870 et 1918, alors que l’Alsace et la Moselle relevaient de l’Empire allemand et formaient un Land impérial (Reichsland Elsaβ-Lothringen) dont Strasbourg était la capitale.

La première extension fut décidée par l’administration impériale en 1871-1875 et conçue entre 1878 et 1880. Elle triplait la superficie de la ville intra muros en repoussant le tracé des anciennes fortifications vers le nord et l’est. Sa mise en œuvre débuta en 1880 au moment de la levée des servitudes qui pesaient sur les terrains de la zone non aedificandi des anciennes fortifications.

La seconde extension remonte aux années 1905-1910, période au cours de laquelle la partie sud de l’enceinte bastionnée de Vauban qui subsistait encore fut à son tour démolie pour permettre le développement de la ville dans cette direction et y intégrer son principal faubourg, le Neudorf. Ce second projet est à l’origine d’une extension de l’hôpital et de la création d’un quartier à l’est de celui-ci.

Source : extrait du Cahier des Clauses Scientifiques et Techniques, Région Alsace – Inventaire général. Dernière mise à jour octobre 2014.

Quelles sont les problématiques de l’étude ?

L’enquête d’inventaire interroge le processus de fabrication de la ville dans le contexte spécifique de Strasbourg durant l’époque du Reichsland. Si elle aborde la dimension hautement politique et symbolique du projet et de l’architecture publique et officielle qui, par le passé a déjà fait l’objet de travaux de recherche, elle se concentre tout particulièrement sur la production courante de la ville en questionnant son fonctionnement, l’identité des acteurs, les évolutions du mode de vie et la dimension expérimentatoire de cette extension urbaine conçue et réalisée entre France et Allemagne.

Comment la Neustadt est-elle étudiée ?

La Neustadt comporte plus de 4000 édifices, qu’il ne s’agit bien évidemment pas d’étudier individuellement. L’étude a nécessité la réalisation d’un recensement systématique de ces 4000 édifices afin de collecter des informations permettant ensuite de les classer en fonction de leur intérêt architectural. Environ 10% des édifices recensés font l’objet d’un dossier propre, mais également des éléments de décors ou d’urbanisme. Ce sont ces dossiers que vous pourrez consulter sur le site internet au fur et à mesure de leur rédaction.

Quel est le contexte institutionnel de l’étude et où consulter les résultats ?

Engagée en 2010 et menée dans le cadre d’un partenariat avec la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, l’étude s’achèvera en 2017. Les données sont destinées à constituer l’assise scientifique de l’extension du secteur sauvegardé de Strasbourg ainsi que celle de son périmètre inscrit au titre du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco.
Une restitution finale est prévue  l’automne 2017, mais les résultats sont restitués au public au fur et à mesure de la progression de l’étude sous différentes formes :