Vue de Villé depuis le nord-est.
Christophe Hamm (c) Région Alsace - Inventaire général

L’ensemble paroissial de Villé

couv_villéAux côtés des exemples majeurs que sont l’église abbatiale Saint-Maurice d’Ebersmunster (bénie en 1730) ou la collégiale Notre-Dame de Guebwiller (1765-1785), le paysage alsacien est émaillé de nombreux édifices religieux construits ou embellis au cours du XVIIIème siècle, alors qu’elle est une province du Royaume de France.

Si l’ensemble paroissial de Villé plonge ses racines dans une histoire pluriséculaire, sa reconstruction entre 1757 et 1759 témoigne de la nécessaire restauration du diocèse de Strasbourg, du renouveau de l’architecture et des arts après les ravages de la guerre de Trente Ans. Ainsi l’église paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption, son cimetière et le presbytère sont autant de jalons pour le visiteur qui voudra saisir des aspects de la vie d’un bourg du XVIIIème au XXème siècle, et de la communauté qui le bâtit. L’ornementation architecturale, le mobilier, les objets, contemporains ou non de l’édification du sanctuaire, illustrent à la fois le savoir-faire des artistes et artisans locaux, leur inscription dans les grands courants culturels européens du milieu du XVIIIème siècle au concile de Vatican II.

Illustration de l’article : Villé vue du nord-est et vue de l’église, Christophe Hamm (c) Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine – Inventaire général.

 

 

Parcours du patrimoine n°387, Éditions Lieux-Dits
Novembre 2013
64 pages
77 images
Prix de vente 7,50 euros TTC
ISBN 978-2-362190-88-9