Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Les dossiers documentaires> En savoir plus sur les dossiers documentaires

En savoir plus sur les dossiers documentaires

LES DOSSIERS PAR COMMUNES

La documentation du Service de l’Inventaire et du Patrimoine comprend près de 300 mètres-linéaires de dossiers communicables, de format standard (les « classeurs verts »), soit près de 20 000 dossiers d’édifices, 25 000 dossiers d’objets mobiliers qu’accompagnent près de 240 000 photographies.

C’est le résultat de quarante -cinq ans d’enquêtes menées, certes avec des inflexions dans la méthode, mais avec un objectif resté le même. Les dossiers ont pour but principal de rendre compte de l’état du patrimoine à partir des recherches sur le terrain. Ils comportent des photographies de l’état actuel, éventuellement la reproduction de documents anciens (plans, dessins, photographies). Ils font le point des informations collectées dans l’ensemble de la bibliographie et dans certains cas dans les sources d’archives. Les dossiers par communes fournissent en outre les cartes du patrimoine et des renvois bibliographiques. Ils comprennent un ou plusieurs classeurs pour chaque village ou ville, jusqu’à 126 pour celle de Mulhouse ou 26 pour la seule collégiale de Thann.

La présentation des dossiers suit toujours le même ordre : table des matières, généralités sur la commune, cartes du patrimoine, reproduction de plans anciens de la localité (si possible le plan cadastral napoléonien), généralités sur les maisons et les fermes avec le tableau des maisons simplement repérées (d’intérêt moindre), les édifices religieux et couvents avec leur mobilier (un tableau des objets repérés sert de complément), l’architecture publique (mairie, écoles…), éventuellement les fortifications d’agglomération, les maisons et fermes classées en fonction de leur adresse, l’architecture commerciale, le patrimoine industriel, les écarts (hameaux ou villages rattachés à la commune, maisons forestières, châteaux isolés, croix situées dans la campagne, etc.).

Les bases de données nationales Mérimée (édifices) et Palissy (objets mobiliers) servent d’index à cette masse d’informations. Les édifices et objets repérés (d’intérêt secondaire) sont répertoriés de façon concise dans des bases de données régionales, qui sont interrogeables seulement depuis le service et font elles aussi fonction d’index.

Strasbourg et Colmar

L’enquête à Strasbourg vient de débuter, celle de Colmar reste à réaliser. Néanmoins, une abondante documentation préliminaire (notamment tirages de photos anciennes, coupures de presse, notes et clichés pris lors d’opérations d’urgence, etc.) a déjà été réunie sur ces deux villes. Elle concerne surtout les édifices anciens et les quartiers du centre.

En outre, une série de photocopies des dessins préparatoires relatifs au second plan-relief de Strasbourg (1836), rend de grands services pour connaître l’état du bâti dans la première moitié du XIXe siècle. Une couverture photographique des deux plans-reliefs (celui de 1725-1728 et celui de 1836), ainsi que des reproductions du plan Blondel (1766), s’avèrent également utiles lors des recherches sur les bâtiments de la ville.

Consulter les dossiers documentaires numérisés